DIMANCHE 14 MARS

16h – Auditorium Rainier III

CONCERT – ÉCOLE DE VIENNE

Au sortir de la Grande Guerre, Schönberg avait fondé une « Société d’exécutions musicales privées » au sein de laquelle il faisait jouer en effectif orchestral réduit ses dernières œuvres ainsi que celles de ses élèves, autant que les œuvres européennes modernes les plus récentes. Il s’ingéniait aussi à trouver de nouvelles orchestrations pour revisiter les œuvres du patrimoine viennois comme celles de Johann Strauss… Ainsi naissaient ces ensembles instrumentaux tournés vers la nouveauté, dont l’Ensemble intercontemporain, fondé par Pierre Boulez en 1976, peut se considérer comme l’héritier.

Navettes gratuites

Photo / Matthias Pinstcher ©Franck Ferville

Arnold Schönberg
Cinq pièces pour orchestre (réduction pour orchestre de chambre du compositeur), op. 16
Johann Strauss
Rosen aus dem Süden, transcription d’Arnold Schönberg pour piano, harmonium et quatuor à cordes, op. 388
Kaiser Walser, arrangement d’Arnold Schönberg pour flûte, clarinette,
quatuor à cordes et piano, op. 437
Arnold Schönberg
Symphonie de chambre n°1, pour quinze instruments solistes, op. 9

Ensemble intercontemporain
Matthias Pintscher, direction