FRANZ LISZT

Beatrice Berrut, piano

Beatrice Berrut a déjà enregistré de Franz Liszt une sélection d’œuvres solistes (2017) ainsi que les deux Concertos et la Totentanz avec orchestre (2018).
La concertiste suisse et artiste Bösendorfer présente un nouvel album Liszt dédié aux œuvres tardives du pianiste virtuose disant adieu à la vie. Ces pièces composées à la fin de sa vie émeuvent par leur style sobre, dépouillé et par l’absence totale d’apothéose. Liszt livre un regard rétrospectif sur la vie en même temps que sur son instrument de prédilection, le piano, en composant une musique tour à tour austère, empreinte d’une profonde nostalgie ou d’une merveilleuse douceur, qui découle d’une veine désormais délivrée de toute lutte, de toute démonstration et même de toute salvation.

DURÉE TOTALE – 7747’’

1. La lugubre gondola I, S. 200 – Andante
2. La lugubre gondola II, S. 200 – Andante mesto, non troppo lento
3. 3 Odes funèbres, S. 112 – 1. Les morts. Lento assai
4. 3 Odes funèbres, S. 112 – 2. La notte. Lento funebre
5. 3 Odes funèbres, S. 112 – 3. Le triomphe funèbre du Tasse. Lento
6. Bagatelle sans tonalité, S. 216a – Allegretto mosso
7. 2 Csárdás, S. 225 – 1. Csárdás. Allegro
8. 2 Csárdás, S. 225 – 2. Csárdás obstiné / Hartnäckiger Csárdás – Presto
9. Csárdás macabre, S. 224 – Allegro
10. Trauervorspiel und Trauermarsch, S. 206 – I. Andante lugubre
11. Trauervorspiel und Trauermarsch, S. 206 – II. Einleitung.
Andante maestoso funebre – Marsch
12. Am Grabe Richard Wagners pour piano seul, S. 202 – Sehr langsam