Quatuors de Beethoven (3)

vendredi 29 mars - 20h30 - Monaco - Musée Océanographique

Réserver
Matthijs van Dijk / (rage) rage against the
Ludwig van Beethoven / Quatuor à cordes n°15 en la mineur, op.132
Ludwig van Beethoven / Quatuor à cordes n°13 en si bémol majeur, op.130
Ludwig van Beethoven / Große Fuge en si bémol majeur, op. 133
Quatuor Signum

Plongé dans une surdité totale, Beethoven expérimente à la fin de sa vie des voies nouvelles pour le quatuor à cordes : il agrandit les mouvements, augmente leur nombre, densifie l’écriture et trouve des harmonies en même temps que des combinaisons rythmiques proprement inouïes.

Le jeune compositeur sud-africain Matthijs van Dijk aime lui aussi dépasser les limites établies pour explorer de nouveaux territoires ; il vient d’ailleurs d’écrire une œuvre saisissante pour le Quatuor Signum dans laquelle les modes de jeu planants et répétitifs sont mêlés à de grandes déflagrations sonores… Sur la voie tracée par Beethoven, le quatuor à cordes n’en finit plus d’innover…

 

Le concert est précédé d'une rencontre : "L'alto, la cinquième roue du quatuor ?" par Tristan Labouret, musicologue

 

Navettes gratuites

 

Photo ©Irene Zandel