JEUDI 2 AVRIL

LA MUSIQUE FRANÇAISE À LA FIN DU XIXÈ SIÈCLE

20H30 – OPÉRA GARNIER

Le jeune Quatuor Mona est né au Conservatoire de Paris, berceau de l’apprentissage du style français.
Ces musiciennes savent donner une liberté de ton au Quatuor à cordes en sol mineur, op. 10, joyau de Debussy. On connaît moins l’œuvre de Jean Cras, musicien officier de marine, qui a parcouru le monde en composant de la musique à bord des navires qu’il pilotait. La Chanson perpétuelle de Chausson est un autre voyage : à travers les flots sensibles des poèmes de Charles Cros.

Navettes gratuites

Photos / Quatuor Mona ©Verena Chen, Victoire Bunel ©D.R., Guillaume Bellom ©Manolo Mylonas

Ernest Chausson
Chanson perpétuelle, pour quatuor à cordes, soprano et piano, op. 37
Jean Cras
Quatuor à cordes n° 1 « À ma Bretagne »
Claude Debussy
Quatuor à cordes en sol mineur, op. 10

Quatuor Mona,
Victoire Bunel, mezzo-soprano
Guillaume Bellom, piano


Production de ProQuartet-Centre
européen de musique de chambre.
ProQuartet est soutenu par la DRAC Île-de-France et la Région Île-de-France.
Mécénat Musical Société Générale
est le mécène principal de ProQuartet.


Après le concert, rendez-vous au Salon d’écoute Lars Fredrikson
– Opéra Garnier