SAMEDI 3 AVRIL

11H30 – Café de la Rotonde, Opéra Garnier

Rencontre avec François-Xavier Roth, chef d’orchestre, et Gérard Pesson, compositeur, animée par David Christoffel, musicologue
/réservation obligatoire au +377 97 98 32 90

20H30 – AUDITORIUM RAINIER III

CONCERT – ÉCOLE DE VIENNE & CRÉATION

Un assemblage étonnant de trois concertos ! Un triptyque montrant combien les compositeurs s’inspirent de l’existant pour créer sans cesse du neuf. Dans le Kammerkonzert (1925), Alban Berg prend appui sur le genre ancien du concerto grosso pour tenter de généraliser les dissonances comme élément expressif. Arnold Schönberg clame quant à lui son admiration pour Brahms en transcrivant son quatuor avec piano pour orchestre ! Et le compositeur français Gérard Pesson (né en 1958) livre un nouveau concerto Chante en morse durable (2020) : pour cette création, il plonge dans le monde sonore original de l’accordéon et utilise l’orchestre comme une vaste chambre d’écho à ces sons inouïs.

Navettes gratuites

Photo / François-Xavier Roth ©Holger Talinski

Gérard Pesson
Chante en morse durable, pour accordéon et orchestre, création-commande du festival Printemps des Arts de Monte-Carlo
Alban Berg
Kammerkonzert pour piano, violon et treize instruments à vent
Johannes Brahms / Arnold Schönberg
Klavierquartett g-Moll für Orchester, op.25

Kit Armstrong, piano
Renaud Capuçon, violon
Vincent Lhermet, accordéon
Les Siècles
François-Xavier Roth, direction