SAMEDI 20 MARS

14h30 – Musée océanographique

CONCERT – LISZT

À la fin de sa vie, Franz Liszt abandonne le style démonstratif et la virtuosité époustouflante qui avait fait de lui dans toute l’Europe un véritable « héros » du piano. Partageant sa vie entre Budapest, Rome et Weimar, il se remémore sa chère Hongrie qu’il porte dans son cœur et ceux qui ont tant compté pour lui, comme Richard Wagner auquel il a continuellement attribué son soutien artistique. Dépouillées de tout artifice, les dernières œuvres qu’il destine au piano sont très personnelles. Le jeu très intérieur autant qu’expressif de Beatrice Berrut épouse parfaitement ces « pièces de la fin », miracles de poésie, tout à la fois sobres et suggestives, ouvertes sur la modernité. 

Navettes gratuites

Photo / Beatrice Berrut ©www.ledroitperrin.com

Musiques en prélude au concert dans le cadre de la résidence
de Gérard Pesson

Stravinskiana I-II-III,
Midi/monfort

Daniel Hood, piano
Gym à la noix
Alicia Goncalves, piano
Sans vent
Alicia Goncalves
et Daniel Hood pianos
(élèves de l’École municipale de musique de Beausoleil)


Franz Liszt
La Lugubre Gondole II
3 Odes funèbres, S. 112
Am Grabe Richard Wagners, S. 202
Csárdás macabre, S.224

Beatrice Berrut, piano


Retrouvez le programme de ce récital sur le disque interprété par Beatrice Berrut elle-même et enregistré sous le label Printemps des Arts de Monte-Carlo.