LA MUSIQUE FRANÇAISE À LA FIN DU XIXE SIÈCLE

20h30 – Musée océanographique

Le Quatuor Modigliani rayonne désormais au sommet des formations françaises : les quatre complices savent redonner toute la lumière nécessaire aux musiques de Saint-Saëns et de Chausson. Ce dernier a écrit l’unique « concerto de chambre », comme un équilibre idéal entre virtuosité et sensibilité intime. De nouvelles pièces de Thierry Pécou seront présentées en prélude.


Navettes gratuites

Photo / Quatuor Modigliani ©Luc Braquet

PRÉLUDE
Thierry Pécou

Pièces pour clavecin (2018)
dédiées à Olivier Baumont

Olivier Baumont, clavecin

Camille Saint-Saëns

Quatuor à cordes n°1 en mi mineur, op. 112
Ernest Chausson
Concerto pour violon, piano et quatuor à cordes en ré majeur, op. 21

Quatuor Modigliani
Sayaka Shoji, violon
Nicholas Angelich, piano


Après le concert, rendez-vous au Salon d’écoute Lars Fredrikson – Musée océanographique